À Paris, découvrez les gratte-ciels de plus de 100 mètres de haut qui sortiront bientôt de terre

En France, et surtout à Paris, le foncier est chaque jour plus cher. Pour lutter contre l’étalement urbain (et l’explosion des prix), les promoteurs immobiliers présentent aujourd’hui les immeubles et tours de grande envergure comme la solution.

Pourtant, Paris n’est pas une ville connue pour ses hauts gratte-ciels. Mais cela pourrait devenir d’actualité. En effet, le mouvement semble avoir été lancé en 2018 par l’inauguration du nouveau Tribunal de Justice de Paris, haut de 160 mètres. Il devrait se poursuivre avec la construction de pas moins de 11 tours de plus de 100 mètres de haut !

Les nouvelles tours de la Défense, des bâtiments colossaux

 

Actuellement, 8 projets de construction de tour immense sont en cours dans le secteur de la Défense.

Le nouveau siège de Vinci – 106 mètres. C’est à Nanterre, près de la nouvelle gare du RER E que Vinci a choisi d’établir ses futurs quartiers. En 2021, ils accueilleront 4 000 salariés sur 74 000 mètres2 de bureaux.

La Tour Alto – 140 mètres. Cette tour ronde couverte d’écailles en verre de 38 étages et 51 000 mètres carrés de bureaux ouvrira ses portes en 2020.

Le projet Trinity – 151 mètres. Trinity sera terminée cette année et accueillera 33 étages de bureaux, sur près de 49 000 mètres2. Elle est construite sur une parcelle étroite, au-dessus de l’avenue de la Division Leclerc, ce qui en fait un chantier compliqué.

Les Jardins de l’Arche – 206 mètres. Ce gratte-ciel, placé contre la Paris La Défense Arena accueillera principalement des hôtels du groupe InterContinental Hotels Group. Il contiendra aussi des bureaux, un centre d’affaires, un espace de co-working, des restaurants et des commerces.

La Tour Hekla – 220 mètres. Dessinée par Jean Nouvel, Hekla sera achevée en 2022 et accueillera 5 800 salariés dans 76 000m2 de bureaux, sur 48 étages.

Les Tours Sisters – 229 mètres. Clin d’œil aux Tous Jumelles, ces tours seront implantées au cœur de la Défense, près de la Grande Arche et du CNIT. Dessinées par Christian de Portzamparc, ces deux tours, de 229 et 131 mètres, seront reliées par une passerelle. Elles contiendront des bureaux et un hôtel 4 étoiles.

The Link – 241 mètres. Cet immense ensemble de bureau de 126 000 m2 accueillera les employés du siège de Total. Il se compose de deux tours de 174 et 244 mètres.

Hermitage Plaza – 323 mètres. Ce projet de tours jumelles quasiment aussi hautes que la Tour Eiffel devrait être construit à l’entrée de La Défense, le long de la Seine. Hermitage prévoit de terminer les tours en 2024, toutefois, le chantier n’a pas encore commencé.

Les futurs gratte-ciel parisiens et alentours

 

La Tour du quartier Charenton-Bercy à Charenton-le-Pont – 190 mètres. Cette tour sera implantée le long du périphérique parisien, dans le cadre du projet de la ZAC de Charenton-Bercy. Elle est conçue par l’agence SOM, constructrice de Burj Khalifa à Dubaï et du One World Trade Center à New York.

La Tour Triangle à Paris – 180 mètres. Ce prévoit de construire une tour triangulaire au centre du parc des expositions de la Porte de Versailles. Cette construction abritera des bureaux, un hôtel quatre étoiles, un espace de coworking et un espace culturel. Les travaux commenceront a priori cette année.

Les Tours Duo à Paris – 180 mètres. Situées dans le 13è arrondissement, le long du périphérique, ces deux gratte-ciels de 180 et 122 mètres, sont en train de sortir de terre. Fin 2020, ils abriteront le siège de la banque Natixis ainsi qu’un hôtel.

Si vous avez lu cet article, vous aimerez aussi...

  • 04.03.2021
  • 0

Réinventer le stationnement, un des enjeux essentiels pour les futures villes durables

Au regard des enjeux climatiques, il est aujourd’hui nécessaire que les villes de demain repensent l’usage de la voiture sur leur territoire. La question du stationnement, notamment de la surface qui lui est alloué, pose problème. Comment concilier besoin des automobilistes et obligation de dégager de l’espace pour le développement des mobilités douces ? La

Lire la suite

  • 15.02.2021
  • 0

Nous dirigeons-nous vers un ralentissement global du rythme urbain ?

Dans de nombreuses métropoles européennes, la place octroyée à la voiture individuelle se réduit chaque année. Piétonnisation des rues, mise en place de parcs de vélos en libre-service, création d’espaces publics sans voiture et de boulevards urbains privilégiant les mobilités douces… Les mesures incitatives se multiplient. Ces transformations créent un nécessaire ralentissement du rythme urbain.

Lire la suite

  • 15.02.2021
  • 0

Bientôt des RER métropolitains dans toute la France

Fin 2020, la SNCF a publié un rapport définissant son schéma directeur et le principe de « services express métropolitains » (SEM). L’objectif est de développer des lignes urbaines avec une fréquence élevée, notamment aux heures de pointe. La création de billets communs à vocation d’harmoniser le réseau de transports à l’image des RER franciliens

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez votre laps

Inscrivez-vous pour recevoir le laps, la newsletter bimestrielle de TK Elevator.